BEYOND NUMBERS

Rebondir oui, mais autrement

Rebondir oui, mais autrement

Depuis la fermeture de ses frontières l’année dernière, Maurice retient son souffle et n’attend qu’une chose : la réouverture de l’espace aérien pour ramener un semblant de normalité dans la vie économique du pays.

L’actualité locale et internationale récente laisse cependant présager que malgré le vaccin, la reprise, ou plutôt son timing, reste aléatoire.

Mais COVID-19 ou pas, ce n’est certainement pas la première fois que Maurice fait face à une situation économique et sociale aussi préoccupante. Nous avons su, dans le passé, remonter la pente et défier les prédictions les plus sombres, dont celles du prix Nobel d’économie, le Britannique James Meade, en 1961.

Il ne tient qu’à nous de le faire à nouveau en mettant à contribution toutes les ressources dont le pays dispose. C’est d’autant plus important quand on considère l’incertitude qui caractérise les prévisions sur la reprise de l’économie mondiale. La Banque mondiale parle d’ailleurs d’une « décennie de croissance globale décevante ».

L’économiste en chef de cette institution, Carmen Reinhart, est d’avis que non seulement un retour à la situation pre-COVID-19 prendra du temps, mais que pour beaucoup de pays, surtout les plus vulnérables, les conséquences de la pandémie ne pourront être renversées.

D’autres experts estiment qu’une des manières d’éviter cette « décennie perdue » serait, entre autres, d’inciter les entreprises à innover et à investir, arguant que la croissance post-COVID-19 passera par la productivité.

À la MCB, nous en sommes convaincus. Nous plaidons depuis maintenant deux ans pour un système économique ancré dans une économie locale plus dynamique et durable. Lokal is Beautiful n’est pas qu’un beau slogan, parce que ce n’est que quand l’économie locale est suffisamment diversifiée et peut produire un maximum de biens et services que le pays atteindra la résilience.

Nous ne savons pas quand et de quelle façon la situation économique globale va se décanter et face à cette incertitude qui va perdurer, il n’y a qu’une solution : améliorer notre résilience pour pouvoir faire face à toutes les intempéries – climatiques ou sanitaires.

C’est ce que nous vous proposons à travers notre étude Lokal Rebound. Ce rapport explique entre autres comment, en utilisant nos savoir-faire existants, en travaillant de manière collaborative, en mutualisant nos opérations et en formant des clusters, nous pouvons arriver à créer un espace productif diversifié et assurer une prospérité à long terme.

Ce rapport est la contribution de la MCB au pays en cette période charnière. Nous nous engageons aussi à accompagner ceux qui porteront ces nouveaux projets et qui aideront à transformer Maurice en un territoire résilient et durable.

Cette pandémie a exacerbé toutes les inégalités qui existaient avant la COVID-19. Les femmes et ceux qui connaissent une situation précaire font déjà les frais de la crise et pour sortir de ce marasme, il faudra mettre à contribution toutes nos ressources, tout ce qui constitue notre force.

Pour rebondir ensemble mais autrement.

Author

Alain Law Min

Chief Executive Officer, MCB Ltd

Alain started his career at MCB Ltd in 1995 as Head of Projects and successfully launched the leasing, factoring and private banking services. Prior to being appointed CEO in 2017, Alain was the Head of Retail. He is currently a director of MCB Leasing Ltd and MCB Forward Foundation and the former Chairman of the Mauritius Bankers Association Ltd.