Kim Le Court, l’étoile du cyclisme mauricien

Kim Le Court, l’étoile du cyclisme mauricien

Après avoir décroché à elle seule trois des quatre médailles de la Team MCB lors des Championnats d’Afrique sur route en Égypte (22-27 mars), Kim Le Court a récidivé lors des Championnats continentaux de vélo tout terrain (VTT) à Windhoek en Namibie (23 avril).

La Mauricienne, qui s’est installée en Afrique du Sud depuis de nombreuses années, a pris une belle troisième place derrière les Sud-Africaines Mariske Strauss et Candice Lill, deux habituées du circuit mondial en cross-country olympique (XCO).

« J’avais oublié à quel point le XCO était dur physiquement et mentalement mais je suis contente de ramener une médaille de bronze pour le pays. »

Il y a un peu plus d’une année, Kim, spécialiste du cyclisme sur route, s’est tournée vers le VTT. Comme elle a participé à davantage de courses de type marathon que de XCO, qui nécessite une bonne maîtrise technique, Kim compte consacrer plus de temps à ce style de VTT très exigeant en vue des prochaines grandes compétitions.

Il y aura d’abord les Jeux du Commonwealth à Birmingham du 28 juillet au 8 août puis les championnats d’Afrique de 2023, pour culminer vers les Jeux Olympiques de Paris en 2024. « Les prochains JO sont un objectif très important pour moi. J’aimerais passer un cap au niveau technique pour me mettre plus en confiance et avoir moins peur d’affronter les portions rocheuses et les sauts techniques. »

Kim vise également plus loin : les JO de 2028 à Los Angeles.