Investir dans la pierre : est-ce le bon moment ?

Investir dans la pierre : est-ce le bon moment ?

Après deux années ébranlées par des confinements, nous nous posons la question : est-ce que 2022 sera meilleure ? S’il souffle un vent d’incertitude sur le secteur immobilier, les experts du marché, dressent dans L'Express Property un tableau plutôt optimiste, où il fait toujours bon d’investir dans la pierre.

« Nous avons été extrêmement sollicités tout au long de l’année 2020 et 2021, surtout par la clientèle mauricienne, qui correspond à 80% des demandes d’achats en 2020 et 2021. Nos ventes et locations sont en très légère baisse sur la période janvier-septembre entre 2020 et 2021 (-4%) mais nous avons enregistré une augmentation de 6% du nombre de transactions. Nous restons très confiants pour 2022 avec l’ouverture des frontières début octobre et une augmentation exponentielle des demandes », souligne Philippe de Beer - CEO de Parklane Mauritius.

Tenant compte des périodes de confinement en 2020 et 2021, le nombre de recherches de biens en vente ou à la location correspond à plus de 256 millions. Depuis l’annonce de la réouverture des frontières, la demande a augmenté, avec 36,6 millions de recherches pour le dernier trimestre et plus de 47,649 leads – cela en comparaison avec les trois mois de lockdown de 2020.*

Pour ce qui est de l’offre, de juillet à septembre 2021, le marché immobilier a subi une augmentation progressive des ventes (+ 33 % en volume, entre juillet et septembre) et une stabilité des prix moyens. Les volumes de ventes en août et septembre sont parmi les plus élevés depuis juillet 2021.**

« Le marché immobilier mauricien est dans une bonne dynamique parce que ce secteur est une valeur refuge en temps de crise. Les Mauriciens comme les étrangers continuent donc à investir dans la pierre et particulièrement dans des destinations résidentielles qui ont fait leur preuve et dont l’environnement général est maîtrisé grâce à une vision d’aménagement à long terme. Cela va sans doute s’accélérer dans les semaines qui viennent en raison du retour des touristes et investisseurs potentiels » nous précise Alexandre Gellé - Head of Sales d’Anahita Mauritius.

Pour Abraham Rawat, Head of Retail à la MCB, malgré un ralentissement des opérations suite aux deux confinements, la tendance est désormais à la reprise. L’intérêt pour les acquisitions de terrains au sein des projets de morcellement est toujours d’actualité.

« Nous sommes confiants de pouvoir maintenir notre niveau de service pour la suite, ayant de nombreux services en ligne qui permettent à nos clients d’effectuer des transactions en toute autonomie. Pour le Home Loan, proposé à un taux particulièrement attractif, le client peut soumettre sa demande via notre Online Mortgage Application et obtenir un accord de principe en 48 heures. Notre Appointment Booking Service, lui, facilite la prise de rendez-vous avec nos conseillers, afin que le client puisse entreprendre ses démarches de manière flexible. Couplé aux récentes mesures budgétaires du gouvernement, cela encourage l’investissement immobilier. »

 

* Source : www.lexpressproperty.com

** Source : Rapport 3ème trimestre 2021, Marché immobilier à Maurice par Market Trends Ltd